65 résultats

nombre de résultats par page

Filtrer

mardi 21 mai

10h00 11h30

Santé mentale

Table ronde

10h00 11h00

Prévention des cancers et aide aux sevrages tabac et alcool

Atelier

10h00 12h00

Travaux de recherche en formation initiale

Table ronde

10h00 11h30

Insertion des cathéters périphériques et des aiguilles de Huber, questions pratiques

Atelier

10h30 11h30

Résultats de l’étude sur la gestion de l'absentéisme en lien avec les relations entre leaders et subordonnés

Conférence

11h00 12h00

Le libéral ? Pour plus de soins et de liberté, un IDEL présente les conseils à l’installation, trucs et astuces, pièges à éviter

Atelier

11h00 12h00

Regard soignant sur Les soins palliatifs, formation de pair à pair

Atelier

12h00 13h30

Pansement de cathéter veineux et ses enjeux

Atelier

13h30 15h30

Soins de support

Table ronde

14h00 15h30

Initiatives

Table ronde

1 2 3 ... 7
Réinitialiser les filtres

Filtres

  • Veuillez faire un choix dans la liste précédente

Posters

Vous y trouverez des informations précieuses sur différents métiers, mais aussi venez y découvrir des travaux et projets d’équipes.

  • Traitement des doigts rétractés par application de lidocaïne chez le sujet âgé

Delphine HOTTON, Kinésithérapeute, Hôpital La Collégiale, Paris

La rétraction des doigts avec sous-utilisation de la main est très fréquente chez les sujets âgés atteints de démence. Elle concourt à détériorer la qualité de vie des patients et à augmenter la charge de travail des soignants. Les facteurs de risque comprennent l’immobilité et la douleur. Les traitements préventifs ou la kinésithérapie semblent peu efficaces. L’étude, réalisée sur 8 patients présentant une ou deux mains rétractées, porte sur une technique non invasive par application de lidocaïne à 5 % en nébuliseur selon le protocole standardisé : 1 application de lidocaïne tous les 2 jours pendant 10 jours, avec mesures de l’ouverture de la main avant et après chaque application. Les résultats montrent une augmentation de l’ouverture de la main pour tous les patients (p < 0,05 à J10). Les macérations ou les plaies ont cicatrisé et surtout la douleur a diminué voire disparu et les troubles comportementaux se sont améliorés. Cette technique innovante, validée, est décrite sur un triptyque utilisable par l’ensemble des professionnels de santé. L’efficacité de l’utilisation de lidocaïne associée à la mobilisation passive doit être confirmée par un essai multicentrique randomisé en double aveugle.

  • Institut Virginie Olivier, Paris

Aline VALENTIN, Responsable du centre de documentation et d’information

L’institut Virginie Olivier a pour mission de former les futurs professionnels de santé (infirmiers et aides-soignants) et de préparer aux concours d’accès aux études paramédicales. Il assure également les modules de formation obligatoire dans le cadre de la validation des acquis et de l’expérience pour les aides-soignants. L’équipe pédagogique dispose d’outils novateurs (simulation, Quiz Box, plateforme informatique de formation). Le centre de documentation et d’information est indispensable pour permettre aux ESI et EAS de développer des compétences en recherche documentaire. Atout important dans l’accomplissement de leurs études comme dans leur future vie professionnelle. Disposant d’un fonds documentaire riche et varié et fort d’un partenariat avec la bibliothèque médicale du centre hospitalier Sainte-Anne et certaines bibliothèques universitaires de Paris Descartes, le CDI répond pleinement aux besoins des étudiante-s et élèves tout au long de leur cursus.

  • L’infirmier organisateur de l’accueil aux urgences

Carole VAN DER LINDEN, Cadre de santé, CHU Caen

Partenaires 2018